L'Aiguillon sur Mer

Commentry

Située à l'ouest du Bourbonnais, dans le département de l'Allier, Commentry appartient à l'arrondissement de Montluçon.

D'une superficie de 2000 hectares, située à 375 mètres d'altitude, l'agglomération propose toute la richesse et la diversité de la ville et de la campagne. Salle de spectacle, théâtre, médiathèque, école de musique, stade, salle de sports, terrains de tennis, de pétanque... la vie culturelle et sportive est haute en couleurs.

Ses habitants, les commentryens, sont au nombre de 7086 en 2006. (voir l'évolution démographique)

illuminations de Noël - place du 14 juillet     

 

L'étymologie

L'origine du mot Commentry se rapporte à la topographie et semble signifier :
        - Comb : vallée étroite
        - Entraigues : entre les eaux

Tout d'abord Combentraigues, la ville s'est ensuite appelée Commentrigues, Commentrie avant d'adopter son nom actuel.

 

L'histoire, l'industrie

Au début, Commentry n'est qu'une commune rurale née au «Vieux-Bourg».

A l'origine de sa vocation industrielle est le charbon. L'extraction intensive de ce minerai a lieu jusqu'au début du 20ème siècle. L'industrie métallurgique ("la Forge"), approvisionnée par la houille, s'est développée et reste importante jusqu'à cette même époque.

L'exploitation minière s'est ensuite considérablement ralentie allant jusqu'à la fermeture des mines dans les années 60.

La métallurgie connait, quant à elle, des hauts et des bas et doit se restructurer.

Commentry s'est reconvertie alors vers de nouvelles productions métallurgiques, dans les industries mécaniques et dans la chimie.

Depuis, des terrains miniers ont été remblayés et certains ont laissé place aux champs de roses d'un célèbre pépiniériste. D'autres, véritables tranchées à ciel ouvert, ont été inondés et sont devenus des plans d'eau.

L'industrie chimique s'est développée. Une usine de fabrication de compléments alimentaires pour animaux est installée dans la cité. C'est aujourd'hui une des plus grosse production mondiale.

L'ancien portail des Forges, quant à lui, est aujourd'hui fièrement planté à l'une des entrées de la ville. Monument presque historique, il nous montre que Commentry, malgré le passage réussi de l'ère métallurgique à l'industrie moderne, ne renie pas son passé laborieux.

 

La Meganeura Monyi

C'est à ce jour la plus grande libellule fossile découverte dans le monde.

Des centaines d'insectes, à l'état de fossiles, ont été découverts dans les terrains houillers de la ville. Le plus important d'entre eux est une libellule de 35 cm de longueur et de 70 cmLogo de Commentry d'envergure, ailes déployées. Aujourd'hui, elle est exposée au Muséum d'histoire naturelle de Paris ; c'est la "Meganeura de Commentry".

Indicateur de l'état de la nature, symbole de la préservation de l'environnement, la libellule est devenue l'emblème de la ville de Commentry.

    poème de Mme Monique PICANDET-THOMAS

 

Le balson, les armoiries

Blason de Commentry


"De gueules à l'enclume de sable surmonté d'un marteau et d'un pic de mineur du même posés en sautoir, surmontés d'une lampe de mineur du même allumé d'argent".



- de gueules = rouge - indique que le fond de l'écu est rouge
- de sable = noire - indique que l'enclume est noire
- du même = de la même couleur
- d'argent = blanc - indique que la lumière de la lampe est blanche

 

Haut de page